01 janvier 2009

De l'amour entre les petits chatons et les dinosaures (2eme partie)

Vous a-t-on déjà dit, lecteur et lectrice adorés (et surtout toi, là-bas au fond, qui est très adorée), que vous êtes formidables ?
Non, sincèrement…

Vos remarques et idées sur mon dernier article "De l'amour entre les petits chatons et les dinosaures", ont déclenché des tas de remarques drôles, inventives, introspectives, dramatiques… quelques unes en ligne, beaucoup dans les conversations du quotidien…
Nombre d'entre vous ont lu le texte au second ou troisième degré, y voyant le reflet de ma vie sentimentale compliquée… Certain avec beaucoup de justesse. (Non vraiment, vous êtes formidables...)


Pourtant, c'est une histoire vraie. Le chaton et le dinosaure existent vraiment, sur le rebord de cette fenêtre.
Et ils témoignent d'une véritable histoire d'amour...


Il y a quelques semaines, je me suis posté sous cette fenêtre, pour prendre une photo de ce couple bizarre.

Au premier flash, la fenêtre s'est ouverte, et une gentille maman, accompagnée de ses quatre ou cinq petits bouts de chou, a commencé à me parler, gentiment, tout en me souriant malgré la fatigue bien compréhensible de la fin de la journée

Tout a commencé il y a un an, comme un petit jeu, entre elle et ses enfants. Une petite habitude du matin, une histoire qu'on se raconte en la rejouant et en la mimant, une complicité comme il peut y en avoir dans les grandes familles soudées.

Juste une petite scène, avec les peluches et les jouets, pour rire, pour partager un petit rituel ensemble.
Puis les passants se sont arrêtés, ont commencé à sourire, à poser des questions.
Certains ont même glissé de gentilles lettres sous la porte d'entrée. Pour dire "Merci" pour ce petit rendez-vous qui égaye un quotidien souvent grisâtre.

La maman m'expliquait et ses enfants souriaient, tout contents qu'on s'intéresse à leur petite blague, ravis qu'on les prenne en photos, heureux de voir Maman participer à leur jeu et l'expliquer à un inconnu.
Et elle, comme par réflexe, caresse la tignasse de l'une tout en me parlant, relève le col de l'autre pour qu'il ne prenne pas froid…

Vous aviez raison : cette histoire de dinosaure et de chaton cachait bien une histoire d'amour...
Une histoire d'amour entre une mère et ses enfants.


5 commentaires:

Don Fenice a dit…

Vraiment très très fort ce Filipe :)
Et je pèse mes mots.

Filipe a dit…

Non, en fait, j'apprends auprès des meilleurs... ;-)

TheFreeboxer a dit…

Merci de nous avoir raconter cette belle histoire de façon si poétique, comme d'hab ;-)

Filipe a dit…

Je ferai passer vos compliments à la maman, elle les mérite plus que moi !

baci a dit…

c'est poétique et très touchant !
merci aussi de ma part, j'ai iùaginé 12.000 trucs en attendant la solution du mystère !
:))