19 octobre 2005

"Ma vie", de Carl Gustav Jung. Essentiel et poétique...

« J’ai donc entrepris aujourd’hui, dans ma quatre-vingt-troisième année, de raconter le mythe de ma vie. Mais je ne puis faire que des constatations immédiates, « raconter des histoires ». Sont-elles vraies ? Là n’est pas le problème. La question est celle-ci : est-ce mon aventure, est-ce ma vérité ? »



Voyages, de la Suisse aux Etats-Unis, en passant par l’Amérique du sud, l’Afrique du sud… Voyages intérieurs, des lieux symboliques appartenant au capital psychique de l’humanité jusqu’aux profondeurs de l’inconscient

Carl Gustav Jung, l’inventeur de la « psychanalyse des profondeurs », nous raconte avec émotion dans son autobiographie les épisodes "essence/ciel" de sa vie, les éléments fondateurs de sa personnalité et de son œuvre.

J'aime Jung. On m'a souvent dit que je lui ressemblait (physiquement, s'entend...). A vous de juger...
On devrait conseiller la lecture de cet ouvrage dès le lycée, tant il donne des outils essentiels pour comprendre et analyser les relations humaines… Par exemple, les théories sur la "persona", le masque que l’on met ou enlève pour faire face au quotidien, et que certains finissent par confondre avec leur personnalité

Le verbe est dense mais simple, emprunt d’une poésie et d’une « mélancolie sereine », que Jung ne pouvait que rarement faire transparaitre dans ses écrits plus « sérieux ».

Quelques années après la rédaction de cet ouvrage, le psychanalyste mourrait, certainement satisfait de s’être livré à cœur ouvert dans cette auto-analyse…



L'humeur du moment...
Voyages...

Douceurs...

Tendresse...

1 commentaire:

B. a dit…

Carl Jung a développé une sagesse remarquable, je suis curieux de mieux apprendre l'homme et ses théories. Merci pour ce billet.